Allergie au fromage : symptômes et origines

Sommaire

 

Vous ressentez souvent une gêne physique après avoir consommé du fromage ? Il est possible que vous soyez allergique à cet aliment.

Pour vous aider à vous y retrouver, nous faisons le point sur les différents symptômes de l'allergie au fromage.

Symptômes d'une allergie au fromage

Manifestations gastro-intestinales

Les premiers signes d'une allergie au fromage sont des troubles intestinaux :

  • maux de ventre ;
  • diarrhée ;
  • gaz.

Plus vous consommez l'aliment, plus les douleurs abdominales et les autres symptômes sont intenses. Si ces symptômes sont systématiques, consultez un médecin.

Manifestations cutanées et respiratoires

L'allergie au fromage peut également se manifester comme les autres allergies alimentaires, par des signes cutanées : 

  • rougeurs ;
  • démangeaisons ;
  • gonflement, etc.

Dans les cas les plus sérieux, des manifestations plus graves peuvent survenir :

  • crise d'asthme ;
  • œdème.

Pour éviter ces manifestations, il est important de déterminer avec précision quel ingrédient du fromage provoque la réaction allergique.

Allergie au fromage : qu'est-ce qui la provoque ?

Allergie au lactose

Souvent, une personne allergique au fromage est en fait allergique au lactose. L'allergie au fromage se combine alors à une allergie à tous les produits laitiers :

  • laits à boire ;
  • yaourts ;
  • crème fraîche, etc.

Si des troubles se manifestent systématiquement après la consommation d'un produit laitier, vous êtes peut-être allergique au lactose.

Allergie à l'histamine

L'allergie au fromage peut aussi être le signe d'une allergie à l'histamine :

  • Cette molécule est sécrétée naturellement par le corps et a pour effet de provoquer une réaction immunitaire lorsque le corps se sent agressé.
  • Elle est donc à la base de la réaction allergique, qui est une réaction immunitaire faussée face à ce que le corps perçoit comme un "ennemi".
  • Par ailleurs, l'histamine se retrouve dans de nombreux produits :
    • charcuterie ;
    • tomates ;
    • épinards ;
    • bière ;
    • certains poissons gras, etc.

Si vous êtes allergique à l'histamine, vous devriez également ressentir une gêne en consommant ces produits.

Différence entre allergie et intolérance

Les symptômes décrits plus haut ne sont pas toujours provoqués par une allergie au fromage :

  • Ils peuvent aussi être le signe d'une simple intolérance :
    • Ici, le terme "intolérance" désigne l'incapacité du corps à digérer certains aliments.
    • L'intolérance se distingue donc de l'allergie, qui se caractérise par une réaction du système immunitaire à plusieurs niveaux (respiratoire, digestif, cutané).
  • En cas d'intolérance, il est possible de consommer, avec modération, des aliments contenant du lactose ou des histamines. Vous pourrez donc manger du fromage de temps en temps.
  • Faites le point avec votre médecin, puis avec un allergologue, pour en savoir plus.

Pour approfondir le sujet :