Sommaire

Nous sommes en contact au quotidien avec de nombreuses substances chimiques, contenues dans les produits que nous utilisons couramment ou émises par les matériaux qui nous entourent. Si la plupart d'entre nous n'en semble pas affecté, une partie de la population y réagit, parfois très violemment. Ces personnes souffrent d'un syndrome émergent, l'hypersensibilité chimique multiple.

Notre astuce fait le tour de la question.

Hypersensibilité chimique : une intolérance aux produits chimiques

L'hypersensibilité chimique multiple correspond à l'intolérance que présentent certaines personnes à différents produits chimiques, après un contact cutané, une inhalation ou une ingestion. Elle se manifeste par des symptômes variés.

Ce trouble est également désigné par d'autres dénominations : le sigle MCS (issu de l'anglais « Multiple Chemical Sensitivity ») ou l'intolérance environnementale idiopathique.

 Une réaction en 2 phases pour cette hypersensibilité

Le développement d'une hypersensibilité chimique se produit en 2 étapes.

  1. Une phase de sensibilisation : l'organisme est exposé à un ou plusieurs produits chimiques, soit à dose massive, d'origine accidentelle par exemple, ou à faible dose, mais de façon répétée. Un des spécialistes de cette affection, le Professeur Martin Pall, a listé 7 classes d'agents chimiques à l'origine de cette sensibilisation : les solvants organiques volatils, le monoxyde de carbone, le mercure, l'hydrogène sulfuré et les pesticides : carbamates, organophosphorés, pyréthrinoïdes ou organochlorés.
  2. Une phase manifeste : après l'étape de sensibilisation, le corps réagit à des doses infimes de substances chimiques, et à un grand nombre d'entre elles. Les personnes atteintes sont ainsi affectées par l'usage des produits d'hygiène corporelle, des cosmétiques, des nettoyants ménagers, des parfums d'intérieur, etc.

Cette intolérance n'est pas directement liée à des odeurs particulières : une substance qui en est dépourvue peut déclencher les symptômes. Elle ne doit ainsi pas être confondue avec le « Syndrome d’Intolérance aux Odeurs Chimiques » (SIOC).

Symptômes de cette hypersensibilité chimique multiple

L'hypersensibilité chimique est difficile à déceler, car les symptômes qui l'accompagnent ne sont pas spécifiques. Ils apparaissent après exposition aux substances chimiques incriminées même en très petite quantité, bien inférieure à leur seuil de toxicité. Ils concernent un ensemble d'organes et s'expriment différemment d'un individu à l'autre.

Les patients peuvent ainsi présenter :

  • des maux de tête, des sensations de brûlure au niveau de la sphère ORL, des difficultés à respirer, des troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées, etc. ;
  • des vertiges, des troubles de la concentration, des pertes de mémoire, des troubles de l'élocution, des douleurs musculaires, une fatigue chronique, etc.

Un questionnaire, le "QEESI", est utilisé pour aider à diagnostiquer ce trouble. Il est disponible sur le site de l'association française d'aide et de défense des personnes atteintes du syndrome d'hypersensibilité chimique (SOS MCS).

Hypersensibilité chimique : une affection non reconnue en France

L'OMS a intégré ce syndrome à la classification internationale des maladies en l'an 2000 et le système de santé de différents pays la reconnaît en tant que maladie à part entière (États-Unis, Canada, Allemagne, Autriche, Japon, Suisse, Danemark et Espagne).

En France, elle n'est pas encore reconnue officiellement, ce qui complique la prise en charge des patients qui en souffrent.

Prévention à l'hypersensibilité chimique : éviter l'exposition aux produits chimiques

Aucun traitement n'existe pour lutter contre l'hypersensibilité chimique multiple. La seule solution est d'éviter le contact avec les produits chimiques :

  • S'il est possible de contrôler son environnement domestique, se déplacer dans des lieux publics peut être particulièrement éprouvant pour ceux qui souffrent des atteintes les plus sévères.
  • Les conséquences vont jusqu'à l'isolement social, la perte de son emploi... Un soutien psychologique est indispensable.

Nos contenus vous aident à vivre dans un habitat sain !