Sommaire

 

Le soja est une légumineuse de la même famille botanique que le petit-pois, l'arachide, le lupin ou les lentilles. C'est un allergène à déclaration obligatoire (ADO) et les produits qui le contiennent, préemballés ou non (loi), doivent l'indiquer en gras sur la liste des ingrédients.

Quels sont ces aliments qui contiennent du soja et comment se manifeste une allergie ? Réponses maintenant.

Allergie au soja : est-elle fréquente ?

L'allergie au soja n'est pas très fréquente, néanmoins elle cause de réels problèmes d'adaptation dans la vie quotidienne des personnes qui y sont allergiques. Environ 1,1 % des enfants et 3 % des adultes allergiques alimentaires sont allergiques au soja.

Certains enfants guérissent de cette allergie naturellement ou grâce à une induction de tolérance orale (ITO). L'allergie au soja est rarement une allergie isolée.

Les personnes qui en souffrent sont également allergiques alimentaires à d'autres légumineuses comme l'arachide ou le lupin, mais aussi parfois allergiques au pollen de bouleau : on parle d'allergie croisée.

Symptômes d'une allergie au soja

Les symptômes graves les plus souvent relevés lors de réactions allergiques au soja dans les 10 minutes suivant l'ingestion sont :

  • un urticaire généralisé ;
  • un œdème du visage (bouche, paupières) ou de la gorge (la voix devient rauque) ;
  • une crise d'asthme ;
  • des vomissements intenses ;
  • une chute de tension subite ;
  • un sentiment de mort imminente.

On parle de choc anaphylactique lorsque deux symptômes ou plus sont associés. Les personnes allergiques graves doivent toujours avoir sur elles une trousse d'urgence comportant deux stylos auto-déclenchant d'adrénaline et un bronchodilatateur de salbutamol.

Ces deux médicaments sont les seuls médicaments d'urgence. Les symptômes mineurs lors des réactions allergiques au soja sont :

  • un urticaire isolé ;
  • un œdème des lèvres ;
  • des vomissements ;
  • un sentiment de malaise.

On peut soigner les réactions allergiques mineures avec des anti-histaminiques et des corticoïdes oraux qui agiront en 20 à 30 minutes.

Que faut-il faire en cas de réaction allergique ?

Il est important de rester vigilant et de garder sa trousse d'urgence près de soi pour utiliser l'adrénaline rapidement si la réaction allergique est grave. De plus en plus souvent, on constate une crise d'asthme associée aux réactions allergiques alimentaires graves.

Il ne faut pas atteindre l'aggravation des symptômes pour administrer l'adrénaline. Dès les premiers symptômes, vous devez :

  • administrer l'adrénaline ;
  • appeler le 15 ;
  • administrer un second stylo d'adrénaline si vous ne constater pas d'amélioration.

Pour s'entraîner à réagir en cas d'urgence, il existe de nombreux supports vidéo pour apprendre à utiliser le stylo d'adrénaline. Il sont édités par les fabricants ou réalisés par des utilisateurs.

On peut s'entraîner avec des simulateurs disponibles en pharmacie en visionnant la vidéo du groupe de référence en France sur l'urgence et l'anaphylaxie.

Soja : dans quels aliments ?

Le soja se trouve à l'état naturel dans l'alimentation sous forme de pousses de soja en conserve ou au rayon frais.

À ne pas confondre avec le haricot mungo très souvent improprement nommé « germe de soja » bien qu'il n'ait pas de rapport avec le soja dont il est question ici.

Aliments à éviter

On rencontre le plus souvent le soja sous ses formes transformées  :

  • la farine de soja (dans les steacks hachés, les boulettes de viande cuisinées, les buns et pains spéciaux) ;
  • le tofu (« fromage » de soja) ;
  • les boissons à base de soja (« lait » de soja) ;
  • les aide-culinaires au soja (« crème » de soja) ;
  • les flocons de soja (dans les mueslis) ;
  • les desserts au soja (« yaourt » au soja) ;
  • le miso (pâte de soja fermentée) ;
  • le tempêh (fromage de soja fermenté).

Soja : toléré dans certains aliments

Le soja est aussi transformé dans des formes industrielles modifiant la structure de ses protéines, ou sous des formes où il n'y a plus de protéines.

De ce fait, la plupart des personnes allergiques au soja peuvent tolérer ces produits :

  • la sauce au soja ;
  • l'huile de soja ;
  • la lécithine de soja (dans le chocolat, les crèmes glacées …).

Il est nécessaire de demander l'avis de son allergologue avant de consommer ces produits car lui seul peut estimer le seuil de tolérance de la personne allergique.

Textiles et soja en cas d'allergie

Des fabricants de literie ont imaginé des oreillers garnis de protéines de soja, il ne faut pas dormir dessus lorsqu'on est allergique au soja (surtout les bébés). Les protéines sont volatiles et pénètrent dans les petites bronches en respirant, sensibilisant la personne ou provoquant un asthme allergique.

Les industriels du textile fabriquent aussi un tissu à base de soja pour faire des vêtements. Comme il s'agit d'un argument de vente « nature », on ne peut pas l'ignorer. Aussi, il suffit de l'éviter lorsque c'est indiqué, par principe.

Bébés allergiques au soja

Un bébé peut être allergique au soja en étant allaité par sa mère qui consomme elle-même du soja. La réaction sera le plus souvent :

  • De l'eczéma atopique :
    • avant l'âge de 4 mois sur les parties bombées du visage et du torse ;
    • après l'âge 4 mois dans les plis des coudes, oreilles et genoux.
  • Des troubles digestifs : vomissements, coliques (douleurs au ventre), diarrhées.

Si la mère souhaite poursuivre l'allaitement, elle doit adopter un régime alimentaire d'éviction sans soja. Si la mère souhaite cesser l'allaitement, il faudra adopter un régime d'éviction alimentaire sans soja pour le bébé.

Laits infantiles à base de soja

Certains laits infantiles 1er âge et 2e âge, lait de suite, comportent des isolats de protéines de soja.

Si le bébé est allergique au soja, il ne pourra pas en consommer. Ces laits à bases de soja sont souvent destinés aux bébés allergiques au lait d'animaux.

Boissons au soja ou « lait de soja » enrichie en calcium pour enfant

Ces boissons qu'on appelle « lait » sont des jus de soja :

  • Leur processus de fabrication a laissé les protéines entières.
  • Ces boissons sont fortement déconseillées chez tous les enfants de moins de 3 ans, allergiques au soja ou pas.
  • Les boissons au soja comportent des phyto-oestrogènes qui pourraient avoir un effet sur la fertilité.

Cosmétique et soja

On trouve du soja dans les cosmétiques pour bébé, crème pour la peau, huile de massage, bain moussant ou crème pour le change.

Il faut se méfier des protéines végétales dans les cosmétiques, elles sensibilisent les bébés à de futures allergies alimentaires, car ils ont une peau très fine qui ne fait pas encore barrière.

Les produits cosmétiques comportent aussi une liste d'ingrédients (liste INCI) souvent en anglais. On peut repérer le soja en ces termes : soybean ou glycine soja suivi de : oil, extract, germ, protein, etc.