Sommaire

Une simple piqûre de moustique peut avoir des conséquences très sérieuses sur la santé si celui-ci est porteur d'un virus transmissible à l'homme.

Le moustique tigre est un fléau à l'échelle mondiale, présent en France depuis plusieurs années. Faisons le point sur ses caractéristiques, et les conséquences potentielles de sa piqûre.

Piqûre de moustique tigre : caractéristiques

Le moustique tigre (Stegomyia albopicta) est un insecte originaire d'Asie, mais qui ne cesse de se répandre à travers le monde : on le rencontre aujourd'hui sur tous les continents. La France métropolitaine n'est pas épargnée : repéré pour la première fois en 2004, il a conquis une bonne partie du pays, notamment dans le sud.

La piqûre du moustique tigre ressemble à une piqûre classique de moustique : un bouton qui gratte fortement apparaît au niveau du site piqué. Pour déterminer si un moustique tigre en est à l'origine, plusieurs indicateurs sont présents :

  • La piqûre a eu lieu en journée : ce moustique est effectivement diurne, alors que nos moustiques habituels ont des mœurs plutôt nocturnes.
  • L'aspect de l'insecte et son comportement : le moustique tigre se caractérise par ses bandes noires et blanches, et sa taille : il mesure environ 5 mm, il est donc plus petit que ses cousins et son vol est plus lent.
Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

Risques liés aux piqûres du moustique tigre

Une piqûre de moustique tigre est généralement bénigne. Elle peut-être dangereux pour l'homme si le moustique a précédemment piqué une personne malade. Dans ce cas, il devient porteur du virus et peut transmettre des maladies.

Après quelques jours de latence, il peut le transmettre aux personnes qu'il va à nouveau piquer :

  • Les principales pathologies susceptibles d'être transmises sont le chikungunya, la dengue et le virus Zika. Ces maladies se caractérisent par l'apparition de symptômes grippaux : de la fièvre, des douleurs au niveau des muscles et des articulations, des maux de tête et au niveau des orbites.
  • Elles provoquent également des éruptions cutanées. La dengue peut évoluer vers une forme sévère, hémorragique et potentiellement mortelle. Le virus Zika est associé à des cas de microcéphalie chez les bébés, nés de mamans contaminées pendant leur grossesse, mais aussi de syndrome de Guillain-Barré, d'encéphalites et encéphalomyélites, de paralysies isolées du nerf crânien, d'autres manifestations périphériques et d'accidents vasculaires cérébraux.
  • Ces maladies sont très répandues dans les zones tropicales, et restent rares en France métropolitaine. Dans les régions chaudes, le moustique tigre peut transmettre une trentaine de maladies.

Prévention contre les moustiques tigre

Pour réduire les risques d'être piqué par un moustique tigre, différentes mesures peuvent être prises :

  • Éliminer de son environnement tous les points d'eau stagnantes : réserves d'eau, coupelles des plantes en pot... et nettoyer régulièrement les gouttières. En effet, les femelles pondent dans ces endroits, qui offrent des conditions idéales au développement des larves.
  • Porter des vêtements longs.
  • Appliquer des répulsifs à moustiques.
  • Dormir sous une moustiquaire.

Que faire en cas de piqure de moustique tigre ?

Si vous êtes piqué par un moustique tigre, ne paniquez pas car dans la majorité des cas la piqure est inoffensive. Vérifiez qu'il s'agit bien d'un moustique tigre et en cas de doute, de rougeurs, de démangeaisons importantes et surtout de fièvre, consultez un médecin rapidement.