Sommaire

 

Le tilleul est un arbre très commun dans les parcs et jardin. Il se plaît sur les sols frais et sert d’arbre d’ornement et d’alignement. Il fut l'un des arbres choisis en 1792 pour incarner les valeurs de la Révolution française. C’est aussi l’arbre de l’amitié. Pour toutes ces raisons, il est très largement répandu dans la végétalisation des villes et des villages. Son pollen se diffuse difficilement par le vent, d’où un risque allergisant moyen, impactant plutôt la vie des personnes allergiques vivant à sa proximité.

Le pollen de tilleul est lourd et particulièrement abondant.

Le fait que le tilleul soit surtout planté dans les villes, là où la pollution de l’air est plus intense du fait du rejet de gaz d’échappement automobile et des fumées des appareils de chauffage est un problème. Le pollen est l’élément de fécondation mâle des végétaux. Quand un arbre est stressé et agressé par la pollution environnementale, il fabrique plus de pollen pour lutter contre l’extinction de son espèce.

À quel moment de l’année est-on allergique au pollen de tilleul ?

La saison de pollinisation commence au mois de mai dans le sud de la France jusque sous une ligne invisible horizontale tracée sur le fleuve de la Loire. Au nord de la Loire, la saison débute plutôt au mois de juin. Les différentes espèces de tilleul (tilleul d’Amérique, tilleul du fleuve Amour, tilleul à grandes feuilles, tilleul à petites feuilles etc.) ont une période de pollinisation variable dans cette fourchette.

L’allergène principal contenu dans le pollen de tilleul est la polcalcine. Les personnes allergiques au tilleul ont une allergie croisée avec d’autres pollens comme l’armoise, l’aulne, le genévrier et le platane, mais aussi avec des graminées comme la phléole.

Allergie au tilleul : symptômes

Les symptômes de l'allergie au tilleul sont ceux de l’allergie aux pollens :

  • de la rhinite : le nez est bouché, on éternue en salves, le nez coule clair en dehors de tous virus, il démange, on a un « rhume des foins » ;
  • de la conjonctivite : les yeux sont rouges et piquent, ils larmoient ;
  • de l’asthme : diminution du souffle, sifflements bronchiques, toux persistante souvent nocturne.

Comment soigner l'allergie au tilleul ?

Il n’existe pas de désensibilisation spécifique au pollen de tilleul. L’éviction de l’arbre en période de pollinisation est la seule façon parade. Pour cela il faut bien le reconnaître. On peut s’abonner à la liste du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) pour recevoir des bulletins d’alerte allergo-pollinique du tilleul en fonction de sa région de France. Il est même désormais possible de télécharger l'application d'alertes polliniques gratuite du RNSA qui donne des informations en temps réel.

Les conseils de prévention en période pollinique s’appliquent également :

  • ne pas étendre son linge à l’extérieur ;
  • enlever tous ses vêtements en rentrant chez soi pour mettre des vêtements d’intérieur ;
  • se rincer les cheveux en rentrant chez soi ;
  • ne pas sortir les cheveux mouillés (le pollen se colle dessus) ;
  • ne pas stationner longuement sous les arbres (près des abribus par exemple).