Sommaire

 

Les allergènes sont par définition des substances auxquelles seules les personnes allergiques réagissent. Ces substances déclenchent chez elles une réaction du système immunitaire par des symptômes inflammatoires sur la peau, les muqueuses (yeux, nez, gorge), les poumons, la sphère digestive ou le système circulatoire et cardiaque.

Qu'est-ce que les allergènes ?

Les allergènes sont des protéines dans la très grande majorité des cas. Chez des personnes prédisposées (on parle d'atopie), les allergènes sont responsables des phénomènes allergiques alors qu'ils sont inoffensifs et sans conséquence pour la plupart des individus.

Depuis quelques années, certaines personnes sans terrain atopique déclarent une allergie alimentaire ou de contact par sensibilisation à certaines protéines. 

Les allergènes peuvent pénétrer par ingestion (allergie alimentaire ou médicamenteuse), par respiration de l'air (allergie au pollen, aux acariens, aux parfums…), par piqûre (allergie aux insectes, aux médicaments...) ou par contact épidermique (allergie de contact aux cosmétiques, aux acariens, aux détergents…).

Lire l'article Ooreka

Les allergènes et la réaction allergique

La réaction allergique résulte de la rencontre entre le système immunitaire d'un individu et une substance extérieure, dite « allergène ». Le système immunitaire va évaluer cette substance extérieure comme un danger, alors qu'elle ne l'est pas, et produire différentes réactions pour s'en défendre. Certains allergènes sont plus redoutés que d'autres en raison des réactions importantes qu'ils génèrent.

La réaction allergique est en réalité comme une erreur de programmation du système immunitaire qui ne range pas les substances dans les bonnes catégories (amies ou ennemies). À noter que lorsqu'on réagit a de multiples allergènes (plus de 6), on est polyallergique.

La réaction allergique  est immédiate ou retardée. Il faut que l'organisme soit en contact une 1re fois avec l'allergène pour se sensibiliser. C'est ensuite à la 2e exposition que la réaction allergique apparaîtra.

Dans le cas des venins d'abeilles ou de guêpes, la sensibilisation est plus longue et on peut déclarer une allergie seulement après avoir été piqué de nombreuses fois (le cas des apiculteurs).

L'allergie se manifeste par une fabrication en quantités anormales d'anticorps (immunoglobulines E) dirigés contre l'allergène. Les anticorps vont libérer l'histamine contenue dans des cellules de l'organisme appelées « mastocytes », qui se trouvent principalement dans les muqueuses (gorge, lèvres, yeux, narines) et sous la peau.

Quels sont les allergènes les plus fréquents ?

Les allergènes les plus communs sont :

  • le pollen ;
  • les acariens ;
  • les aliments ;
  • les squames d'animaux ;
  • certains médicaments ;
  • les moisissures.

En même temps qu'un traitement, il faut éviter l'allergène déclencheur en mettant en œuvre des actions préventives. Se rapprocher d'une association de patients prend alors tout son sens, pour partager des conseils pratiques du quotidien.

Lire l'article Ooreka