Sommaire

En France, une famille sur deux possède au moins un animal de compagnie. On compte 10 millions de chats, 8,5 millions de chiens, 6,6 millions d’oiseaux et près de 4 millions de rongeurs.

L'allergie aux animaux de compagnie est de plus en plus fréquente. Il s'agit d'allergie aux phanères des animaux (poils, écailles, plumes, cornes, griffes, bec, squames). Les phanères sont recouverts par des protéines allergisantes contenues dans la salive, la sueur, les urines, et séborrhée des animaux.

La nature et la longueur des poils n'ont aucune incidence sur le risque d'allergie aux animaux.

Quels sont les animaux allergisants ?

On peut être allergique à toutes espèces d'animaux : animaux domestiques à poils, animaux à plumes, NAC, poissons d'aquarium, animaux de ferme, insectes.

Allergie aux animaux domestiques à poils

  • Chat : l'allergène est principalement contenu dans la salive du chat qu'il dépose sur son pelage. Une allergie au chat peut croiser très rarement avec une allergie à la viande de porc. On parle du syndrome porc/chat.
  • Chien : l'allergie au chien est moins fréquente que l'allergie au chat.
  • Rongeurs (hamsters, lapins, cobayes...) : les allergènes des rongeurs sont très puissants et peuvent être responsable d'allergies graves. Les allergènes sont notamment contenus dans l'urine qui, en séchant, émet des protéines allergisantes dans l'air qu'on respire.
  • Gerbilles, furets et chinchillas : la fréquence de l'allergie augmente avec le nombre de propriétaires.

Allergie aux animaux à plumes

  • Oiseaux : l'allergène est principalement contenu dans les déjections. Après plusieurs années de cohabitation, un propriétaire d'oiseaux peut devenir allergique à l'œuf dans son alimentation. On parle du syndrome œuf/oiseau. Les plumes sont rarement allergisantes en elles-mêmes mais elles peuvent contenir des acariens allergisants. Parfois c'est la nourriture des oiseaux qui est en cause dans l'allergie de contact ou aéroportée.

Allergie aux NAC ( nouveaux animaux de compagnie)

Cette catégorie comprends les arachnides, les reptiles (iguane, serpent, tortues), les batraciens. Les allergies à ces animaux deviennent fréquentes, le nombre de leur propriétaire augmentant.

Allergie aux poissons d'aquarium

Il s'agit en fait d'une allergie aux moisissures qui prolifèrent dans les joints et les meubles d'aquarium ou une allergie à la nourriture des poissons par contact manuporté jusqu'aux yeux ou à la bouche, ou par contact aéroporté dans les bronches. 

Allergie aux animaux de ferme

On fait ici référence principalement aux chèvres, aux vaches et aux chevaux. L'allergie aux chevaux est parfois violente, entrainant des crises d'asthme sévère y compris au contact de vêtements portés par le cavalier.

Allergie aux insectes

  • Puces, tiques, moustiques : c'est principalement suite à leur piqure que l'allergie apparait. l'allergie à la morsure de tique peut induire une allergie alimentaire à la viande rouge. 
  • Hyménoptères (abeilles, guêpes, frelons) : l'allergène est contenu dans leur venin. les réactions allergiques peuvent être graves et entrainer un choc anaphylactique.
  • Blattes : l'allergie aux blattes dont les allergènes sont présents dans les déjections et les brisures de carapaces  est particulièrement présente dans le sud de la France. Les habitats infestés doivent être soigneusement décontaminés par une entreprise spécialisée. 

Symptômes des allergies aux animaux

L'allergie aux animaux peut se manifester de différentes façons :

Dans certains cas, l'allergie aux animaux et plus particulièrement l'allergie aux hyménoptères peut être responsable d'une réaction grave, type choc anaphylactique ou de crises d'asthme aigu grave (allergies au cheval, au hamster).

L'allergie aux animaux peut survenir plusieurs mois voire plusieurs années après le premier contact avec l'animal. Elle peut également survenir sans contact avec l'animal : suite à un contact avec des phanères d'animaux dans un cinéma ou une salle de classe par exemple.

Comment diagnostiquer une allergie à un animal ?

Le diagnostic de l'allergie aux animaux est fait par un allergologue. Devant des signes évocateurs (écoulement nasal quotidien, toux quotidienne, eczéma persistant...), votre médecin généraliste vous adressera à un allergologue.

Ce dernier pourra déterminer à quel type d'allergie vous souffrez grâce à un interrogatoire détaillé et des tests cutanés. Il saura quel est le traitement le plus adapté à votre cas.

Les animaux hypoallergéniques existent-ils ?

Il n'existe pas suffisamment d'études pour affirmer que tel chat nu est moins allergisant qu'un chat à poils. il faut dire que les allergènes du chat sont nombreux. Le lavage du chat entraine une baisse significative mais de courte durée des symptômes d'allergie. Pour le chien, le labrador retrievier semble avoir le moins d'allergènes majeurs impliquant une allergie. 

Le cheval Baskir Curly a la particularité de ne pas perdre ses poils bouclés abaissant la concentration d'allergènes équins dans l'environnement.

Prévenir les allergies aux animaux

Si on ne peut pas se séparer de l'animal auquel on est allergique, il existe plusieurs dispositions pour améliorer la cohabitation entre la personne allergique et l'animal source d'allergènes :

  • Limiter le territoire de l'animal aux pièces à vivre, il doit être interdit dans les chambres à coucher.
  • Laver l'animal régulièrement avec des produits spécifiques doux.
  • Faire un ménage soigneux et régulier (robot aspirateur) et laisser à une personne non allergique le soin de vider le bac à poussières.
  • Organiser la vie sociale de l'animal (chat, chien) en dehors de l'habitat.