Les causes de l'allergie

Écrit par les experts Ooreka

Les causes de l'allergie peuvent être diverses mais, pour qu'il y ait allergie, il faut un terrain prédisposé (ou atopique) et un environnement favorable comportant des allergènes.

Causes de l'allergie : allergie ou atopie, une prédisposition héréditaire

L'allergie survient chez des sujets prédisposés génétiquement : la plupart du temps, il existe des antécédents familiaux d'allergie. On parle de « terrain atopique » ou d'« atopie », c'est-à-dire d'une prédisposition génétique à l'allergie.

Le risque de devenir allergique est fonction des antécédents familiaux. Ainsi on considère :

  • un risque de 12,5 à 15 % si aucun des parents n'est allergique ;
  • un risque de 25 à 40 % si un des parents est allergique ;
  • un risque de 50 à 65 % si les 2 parents sont allergiques ;
  • un risque de 75 % si les 2 parents + 1 membre de la famille proche est allergique.

Les manifestations allergiques au sein d'une même famille peuvent être très diverses : urticaire, eczéma, rhinite allergique, asthme allergique.

Causes de l'allergie : la présence d'allergènes dans l'environnement

L'environnement doit contenir l'allergène auquel la personne est sensibilisée pour entraîner la réaction allergique.

De très faibles quantités d'allergène suffisent pour déclencher une allergie.

L'allergène peut être présent depuis longtemps dans l'environnement, par exemple un poil de chien sur un canapé peut être allergénique, alors qu'il n'y a pas eu de chien depuis plus de 6 mois dans l'habitation !

Lors du premier contact avec l'allergène, il n'y a pas de réaction allergique, mais on parle de sensibilisation : l'organisme garde en mémoire l'intrusion de cette substance étrangère, et ce n'est que lors des contacts ultérieurs qu'il va se défendre contre l'allergène en déclenchant une réaction allergique.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Causes de l'allergie : l'exposition aux antibiotiques étant bébé (dérèglement du microbiote intestinal)

Une exposition aux antibiotiques au cours des deux premières années de la vie prédispose à certaines allergies.Ainsi, une cure d'antibiotiques lorsqu'on est bébé augmente les risques de développer un eczéma (risque allant de 15 à 41 %), un rhume des foins (de 15 à 56 %), des allergies alimentaires.

L'explication de ce phénomène se trouve au sein de la flore intestinale. En effet, les perturbations que les antibiotiques pris en bas âge entraînent sur le microbiote ont un impact sur la réponse immunitaire, ce qui favorise la survenue de ces allergies.

Remarque : le risque est encore plus élevé si l'enfant a été exposé à deux cures ou plus d'antibiotiques.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
helenka madjarevic

thérapeute spécialisée en réflexologie 3d

Expert

HB
hassen bouzidi

biologiste medical | lbbm

Nouvel expert

MO
maria o

praticienne en santé naturelle

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.