Sommaire

L'allergie cutanée est une réaction allergique qui s'exprime sur la peau. Nous possédons 1,5 à 2 m2 de peau selon notre morphologie. L'allergie se manifeste à différents endroits du corps en fonction de la nature de l'allergène mais aussi des différents mécanismes du système immunitaire et de l'âge. L'allergie cutanée se manifeste souvent par contact, immédiat ou retardé (cosmétique, latex, métaux, phanères d'animaux…), mais aussi par injection (venins d'insectes, médicaments) ou ingestion (aliments, médicaments).

Quelles sont les principales manifestations de l'allergie cutanée ?

L'allergie peut revêtir différentes formes de manifestations cutanées :

  • L'eczéma atopique ou dermatite atopique qui survient généralement dans l'enfance lorsqu'on est prédisposé à la maladie allergique. La peau se fendille, boursouffle, devient rouge et démange.
  • L'urticaire qui est un gonflement de la peau plus ou moins étendu, ou l'angio-oedème qui est un gonflement des muqueuses de la gorge. Les tissus sont inflammés.
  • L'eczéma de contact qui survient au contact direct de la peau avec un allergène. La peau se fendille, boursouffle devient rouge et démange.

Allergènes responsables de l'allergie sur la peau

Les principaux allergènes responsables d'allergie cutanée sont :

Les pneumallergènes (pollens, acariens...) peuvent générer des manifestations allergiques cutanées lors de fortes expositions.

Un bilan allergologique est nécessaire.

Allergies de contact

Les réactions cutanées peuvent être causées par des allergies dites de contact. Ces réactions allergiques apparaissent généralement quelques heures après qu'un contact direct avec la peau et la substance allergène en cause.

Le plus souvent, l'allergie se manifeste par une réaction cutanée rouge ou de petites vésicules remplies de liquide. Il arrive aussi régulièrement que ces plaques soient irritées et démangent beaucoup. Dans ces cas-là, il peut s'agir d'un eczéma de contact.

Les allergènes possibles

Les allergies de contact peuvent être déclenchées par de nombreuses substances. 

  • En cosmétique : les conservateurs (parabens, MIT, phénoxyéthanol), les parfums, les pigments de couleurs dérivés de métaux (dans le maquillage), les teintures capillaires (MIT, phénoxyéthanol), les lingettes pour bébé (parabens, MIT, phénoxyéthanol).
  • Dans les tatouages : l'encre noire (PPD), l'encre rouge (sulfure de mercure).
  • Dans les accessoires en métal : les bijoux (nickel), les boucles de ceintures ou de bretelles, les piercing.
  • Dans les produits ménagers : les conservateurs et les parfums.
  • Lors de contacts professionnels : ciment (chrome, cobalt), huile de coupe, détergent (conservateurs), gants en latex ou gants en cuir (chrome), colle et vernis (acrylates).
  • Dans un environnement naturel : plage (débris de crustacés, mollusques et acariens), champs (pollens de graminées et d'herbacées), forêt (pollens d'arbres, chenilles processionnaires et moisissures), piqûres d'insectes.

Comment éviter les allergies cutanées ?

Comme pour toute allergie, le meilleur moyen d'éviter une nouvelle réaction est l'éviction de l'allergène. En cas d'allergie de contact il est possible d'utiliser des crèmes barrières (notamment pour les métaux). L'identification de l'allergène responsable peut se faire grâce à des tests cutanés réalisés dans le cabinet d'un allergologue.

Traitements contre les allergies cutanées

Les traitements de l'allergie cutanée comprennent :

  • Les antihistaminiques qui limitent l'urticaire et le prurit.
  • Les corticoïdes qui diminuent l'inflammation et sont utilisés sous forme de crèmes ou pommades en traitement local pour restaurer la peau.
  • Les émollients qui vont rendre solidité et élasticité à la peau.
  • La désensibilisation pour l'allergie aux piqures d'insectes 
Lire l'article Ooreka