Sommaire

L'allergie est une pathologie de plus en plus fréquente. Il existe des moyens de prévention pour éviter qu'elle ne se déclare.

La meilleure prévention : l'éviction de l'allergène

L'allergie naît de la rencontre entre un terrain prédisposé ou atopique et d'un ou plusieurs allergènes.

S'il n'est pas possible de modifier son patrimoine génétique, il est possible dans certains cas d'éviter le contact avec l'allergène. L'éviction de l'allergène est envisageable lorsqu'il s'agit d'une allergie alimentaire (on peut bannir de son alimentation tel ou tel aliment).

Par contre, l'éviction devient difficile s'il s'agit de pneumallergènes comme dans l'allergie au pollen ou aux acariens. Il est toutefois possible de télécharger gratuitement l'application d'alertes polliniques du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) permettant de consulter les niveaux d'alertes en fonction de votre configuration personnalisée (localisation et type de pollens).

Prévention de l'allergie due à l'environnement quotidien

Pour lutter contre un allergène, avant tout traitement, il faut commencer par des actions préventives, notamment en écartant de son environnement tous les objets qui contiennent l'allergène. Or de nombreux produits de la vie de tous les jours contiennent ou diffusent des allergènes :

  • chez soi : l'aspirateur, le climatiseur, les peintures, vernis et colles (avec les composés organiques volatils, les COV), les produits nettoyants, les matelas et oreillers, les revêtements de sol dont la moquette...
  • dans les transports : voiture, avion, train et notamment les matières utilisées dans les habitacles (plastiques, caoutchouc, nickel, chrome etc.).

Comment prévenir simplement le contact avec ces allergènes ? Il existe des solutions simples :

  • aérer quotidiennement son logement et le nettoyer régulièrement à l'aspirateur ;
  • éviter les textiles d'intérieur (rideaux, tapis, moquette etc.), mais aussi les peluches des enfants ;
  • utiliser des matelas et oreillers anti-acariens ;
  • utiliser des appareils (aspirateur, climatiseur) dotés de filtres à particules de haute qualité.

ll est par ailleurs essentiel de traiter le terrain allergique avec des traitements de fond, par exemple des gélules de plantain, des macérats glycérinés de cassis et de viorne ou encore l'huile essentielle de camomille allemande ou de camomille bleue.

Prévention de l'allergie alimentaire chez le jeune enfant

La diversification alimentaire doit être retardée à 6 mois chez les enfants à risque d'atopie (au moins un des deux parents allergique). Cette diversification plus tardive permettrait de prévenir l'allergie alimentaire.

Il est également recommandé d'introduire le plus tardivement possible les aliments les plus allergisants : lait de vache, œuf, arachide, poisson, moutarde, oléagineux (pois, lentilles, soja...).

De même, il faut éviter la consommation d'œufs, poissons, kiwi et céleri avant l'âge d'1 an. Il est conseillé de n'introduire qu'un seul aliment nouveau à la fois et attendre huit jours avant d'en ajouter un autre.

En ce qui concerne les fruits à coques (noix, noisette...) et les cacahuètes, ils ne doivent pas être consommés avant l'âge de 3 ans sous forme de traces et pas avant 5 ans en entier (en raison du risque de fausse route). Au cours d'une étude, des enfants souffrant d'allergie à l'arachide se sont vus administrer des probiotiques accompagnés de faibles doses de protéines d'arachides pendant une période de 18 mois. À l'issue de ces tests, 80 % des enfants pouvaient tolérer l'arachide et, 4 ans plus tard, 70 % de ces enfants pouvaient encore consommer des cacahuètes sans réaction allergique. Attention, ne faites pas vous-même l'essai sans en parler à un médecin.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

La carte d'identité de l'allergique

La carte d'identité de l'allergique permet aux personnes allergiques d'avoir toujours sur elles la liste des allergènes auxquels elles sont sensibles.

Dans le cas d'une allergie médicamenteuse, le nom du médicament doit être inscrit selon la dénomination commune internationale (DCI) afin de faciliter la compréhension lors d'éventuels voyages à l'étranger.