L'allergie au soleil

Écrit par les experts Ooreka

Qu'est-ce que l'allergie au soleil ?

L'allergie au soleil est également appelée « lucite estivale ». Il s'agit d'une réaction anormale et inadaptée de l'organisme suite à une exposition solaire. Elle peut survenir à n'importe quel moment de l'année et est plus fréquente lors des premiers beaux jours.

Une allergie plutôt féminine

L'allergie au soleil est une pathologie fréquente puisqu'elle touche près de 10% de la population. Parmi les personnes atteintes 90% sont des femmes. Elle survient surtout chez les jeunes adultes, elle est plutôt rare avant 18 ans et après 50 ans.

Comment se manifeste l'allergie au soleil ?

L'allergie au soleil

Les symptômes de l'allergie au soleil sont proportionnels à la quantité de rayonnements solaires reçus.

Elle apparaît le plus souvent chez des personnes sensibilisées lors de la deuxième exposition solaire de l'année.

Elle se manifeste par une éruption de petits boutons et plaques rouges prurigineuses (qui démangent beaucoup).

 

Les localisations préférentielles sont le décolleté, le cou, les avant-bras, les épaules et le dos des pieds. Elle disparaît en général au bout de 10 à 15 jours. Cette allergie a cependant tendance à réapparaître chaque année lors des premières expositions solaires.

Traitement de cette allergie

Il existe des moyens pour éviter l'allergie au soleil :

  • Prendre 15 jours avant l'exposition solaire un traitement à base de béta-carotène et de sélénium.
  • Appliquer à chaque exposition solaire une crème solaire de type écran total.
  • S'exposer au soleil de façon progressive.
  • Éviter de s'exposer aux heures les plus chaudes (11h - 15h).
  • Un traitement par antipaludéens de synthèse peut être efficace chez certaines personnes.

Les traitements pour calmer les signes de l'allergie :

  • Les antihistaminiques
  • Une crème anti-inflammatoire locale

Allergie au soleil ou photosensibilisation ?

La photosensibilisation est une réaction de l'organisme au soleil suite à la prise de substances photosensibilisantes. La plupart du temps il s'agit de médicaments : antibiotiques, anti-inflammatoires... Il peut également s'agir d'huile essentielle ou de la bergamote.

Les signes de la photosensibilisation peuvent être identiques à ceux de l'allergie au soleil comme des plaques rouges avec démangeaison. Il n'est pas toujours facile de faire la différence entre les deux.

La prise d'un médicament connu comme étant photosensibilisant, évoquera une photosensibilisation.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !