Sommaire

L'allergie cutanée peut prendre différentes formes

Qu'est ce que l'urticaire allergique ?

L'urticaire correspond à une réaction inflammatoire de la peau. Elle se manifeste par l'apparition de plaques rouges légèrement en reliefs accompagnées de démangeaisons intenses (ou prurit). Les lésions ressemblent à des piqûres d'ortie, d'où son nom.

L’œdème observé dans une lésion d’urticaire résulte principalement de l’action de l’histamine, libérée après stimulation directe ou plus rarement allergique de grosses cellules appelées mastocytes se trouvant dans la peau et les muqueuses.

Quelles sont les différentes formes d'urticaire ?

L'urticaire peut avoir plusieurs origines. On distingue :

  • L'urticaire allergique (le facteur déclenchant est un allergène) ;
  • L'urticaire cholinergique (le facteur déclenchant peut être le froid, la chaleur, l'effort physique, etc) ;
  • L'urticaire de certaines maladies (infections : hépatites, mononucléose infectieuse, pathologies thyroïdiennes, etc) ;
  • Le dermographisme (déclenché par la pression de vêtements trop serrés) ;
  • L'urticaire retardée à la pression (déclenché plusieurs heures après des applaudissements, une marche prolongée).

L'urticaire est rarement allergique. L'allergie n'est qu'une cause rare de l'urticaire récidivante, un peu plus fréquente chez les enfants.L'urticaire allergique se manifeste en moins d'une heure après le contact avec un allergène. Il est souvent associé à d'autres symptômes de l'allergie : troubles respiratoires et trouble systémiques.

Différents facteurs peuvent aggraver une urticaire, quelque soit sa cause.

  • le stress ;
  • la consommation excessive de : thé, café, agrumes, fraises, chocolat, alcool ;
  • une sollicitation physique intense : pression, chaleur, soleil, effort, froid, vibrations, etc ;
  • une infection virale ;
  • antibiotiques et anti-inflammatoires dérivés de l'aspirine.

Principales causes de l'urticaire allergique

Plusieurs allergies s'expriment par de l'urticaire allergique et notamment :

Par ailleurs, le recours aux médicaments anti-H2 durant la petite enfance est associé à une augmentation du risque d’allergies non alimentaires et à l'urticaire.

Traitement de l'urticaire allergique

En cas de suspicion de réaction allergique, il faut prendre rendez-vous avec un allergologue. Il pratiquera des tests cutanés et mènera une anamnèse complète.

En attendant le bilan, l'éviction de l'allergène supposé et des facteurs aggravants est recommandée. Celui-ci est souvent fait à distance de la réaction urticarienne.

Un traitement symptomatique par antihistaminiques permet de rapidement réduire les symptômes d'urticaire (disparition des lésions cutanées).

Il existe des sprays anti-grattage contenant une lotion très efficace contre le prurit.

 +++

Cas particulier : l'angio-oedème

L'angio-oedème histaminique anciennement nommé oedème de Quincke est une urticaire profonde qui se développe dans les muqueuses et sur le visage où la peau est très fine. La gorge, l'intérieur de la bouche, les lèvres et les paupières gonflent.

L'angio-oedème peut apparaitre brutalement après un plongeon dans une piscine un peu fraîche par exemple.

Il s'agit d'une réaction grave qui nécessite un soin d'urgence : l'utilisation d'un stylo autodéclenchant d'adrénaline. En effet le gonflement de la gorge peut obstruer les voies respiratoires et entrainer l'asphyxie.

Lire l'article Ooreka