Sommaire

 

Il existe de nombreux tests d'allergies afin de déterminer précisément à quoi vous êtes allergique. Cependant, avant de se lancer dans des tests cliniques, votre médecin vous examinera et vous fera passer un interrogatoire détaillé. On appelle cela l'anamnèse pour allergie

Anamnèse allergie : consulter un médecin

Lorsqu'une réaction allergique survient, il est important de la prendre en charge le plus tôt possible afin d'éviter au mieux le facteur allergène. De plus, si vous ne déterminez pas rapidement ce qui déclenche vos crises, votre organisme risque d'être de plus en plus sollicité par l'allergène et à terme, de moins en moins bien se défendre.

Si vous voulez entamer une désensibilisation, il vous faudra obligatoirement trouver quel est l'allergène qui vous fait réagir.

Lire l'article Ooreka

Anamnèse allergie : repérer les symptômes

Le médecin pourra suspecter une allergie lorsque son patient présentera divers symptômes tels que :

Si vous présentez subitement un de ces symptômes, n'hésitez pas à consulter votre médecin qui vous aidera à trouver le facteur allergène.

Lire l'article Ooreka

Anamnèse allergie ou la recherche d'antécédents

L'anamnèse est un interrogatoire médical qui retrace l'historique de l'allergie et qui lui permettra de trouver les causes de cette allergie :

  • antécédents d'allergies ou antécédents familiaux d'allergies ;
  • retour périodique des symptômes ;
  • apparition des symptômes dans des circonstances toujours identiques...

Pour pouvoir répondre le plus précisément possible au médecin (ce qui vous aidera également pour les étapes suivantes), vous devrez pouvoir répondre à plusieurs questions :

  • Quels sont les symptômes ?
  • Depuis combien de temps les présentez-vous et à quelle fréquence ?
  • Dans quelles circonstances apparaissent-ils ?
  • À quelle période ?
  • Existe-t-il des facteurs déclenchants, des facteurs aggravants ?
  • Prenez-vous des traitements spécifiques ? Etc.

L'anamnèse effectuée, le médecin peut plus facilement établir un diagnostic d'allergie et surtout ils aident à déterminer l'allergie dont vous souffrez. Néanmoins, il lui faudra confirmer son hypothèse à l'aide d'un ou plusieurs tests d'allergies spécifiques.

Quels tests possibles ?

Une fois que la réaction allergique est établie, il faut trouver quels sont le ou les facteurs allergènes qui déclenchent les réactions allergiques. Si parfois cela est évident, cette entreprise peut s'avérer beaucoup plus compliquée chez d'autres.

Heureusement, il existe de nombreux tests que l'on regroupe en 3 grandes catégories.

Les tests d'allergie cutanés

Les tests cutanés sont les tests d'allergies les plus répandus car ils sont rapides à effectuer et la réponse apparaît rapidement. De plus, ils sont peu coûteux, peu douloureux et peu risqués.

Il en existe plusieurs types de test cutané :

  • le prick-test ;
  • le patch-test ;
  • l'open test.
Lire l'article Ooreka

Les tests de provocation

Pour certains types d'allergies, il n'est pas possible ou peu probant de faire des tests cutanés comme pour les allergies alimentaires ou médicamenteuses. Ces tests s'effectuent en mettant en contact un patient avec l'allergène supposé de façon :

  • orale ;
  • labiale ;
  • nasale...

Néanmoins, ces tests sont longs à effectuer et nécessitent beaucoup de précautions sous contrôle médical.

Lire l'article Ooreka

Test allergie : les tests sanguins

Comme les tests de provocation, les tests sanguins se pratiquent essentiellement quand il n'est pas possible de faire de test cutané. Ils sont plus longs et également plus coûteux, mais ils évitent le risque de faux positif.

Lire l'article Ooreka