Pour en finir avec vos allergies, optez pour la cure thermale

Les allergies respiratoires progressent fortement dans l'Hexagone. Près de 30 % de la population est aujourd'hui en proie aux allergies contre seulement 3,8 % en 1968.

Ce mal, souvent causé par la pollution, le tabac, une mauvaise hygiène de vie fragilisant le corps ou encore une surconsommation d'antibiotiques, provoque des rhinites ou se transforme en crises d'asthme répétitives chez les personnes atteintes. Ces derniers s'essoufflent, toussent, se mouchent, ressentent une douleur à la gorge persistante et un sentiment d'angoisse récurrent.

Pourquoi la cure thermale vous fait du bien ?

La médecine thermale est conseillée comme un traitement préventif, voire curatif, selon les allergies respiratoires. Elle peut aussi être utile dans le cas où une infection viendrait compliquer une maladie chronique des bronches fragilisées ou en cas d'infections récidivantes de la sphère ORL.

Le curiste, avec l'aide d'un professionnel formé par la Chaîne Thermale du Soleil, retrouve des voies respiratoires libérées grâce aux propriétés détergentes et apaisantes de l'eau thermale sur les alvéoles pulmonaires. Les douleurs et les gênes ressenties par les personnes allergiques disparaissent grâce à un traitement local. L'amélioration ne sera pas toujours immédiate, mais progressive. Parfois les résultats n'interviennent qu'après avoir réitéré les cures pendant les premières années.

La cure thermale :

  • se déroule dans un environnement dénué d'agents allergènes,
  • traite l'ensemble des voies aériennes de l'arbre respiratoire
  • met en œuvre la kinésithérapie respiratoire et l'apprentissage des bonnes techniques de mouchage et de nettoyage du nez,
  • réduit les poussées allergiques dans la durée grâce à une bonne éducation thérapeutique,
  • diminue la fréquence des crises ou des infections,
  • limite l'installation de bronchite et d'asthme chroniques,
  • réduit la consommation de médicaments,
  • améliore la perméabilité nasale,
  • met le curiste dans une situation idéale pour arrêter de fumer.

Le traitement de l'allergie par les eaux thermales

Dans le traitement des allergies et des affections respiratoires, la cure thermale requiert un traitement interne (en priorité) et externe.

Le traitement interne se compose d'un bain nasal, associé à un aérosol individuel et sonique, d'une irrigation nasale et d'un nettoyage complet (inhalation, pulvérisation, humage, nébulisation). Le curiste bénéficiera d'une rééducation respiratoire, de gargarismes et d'une insufflation de la trompe d'Eustache.

Pour finir, le curiste pourra arpenter les allées bienfaitrices du vaporarium, prendre un bain (collectif ou individuel), une douche locale, à jet ou pénétrante et effectuer un drainage postural chez le kinésithérapeute.

Suivre une cure thermale pour un traitement d'allergie est aussi une opportunité intéressante pour mieux comprendre la maladie et aussi pour apprendre à maîtriser les gestes adéquats et mieux la gérer. Il ne faut pas hésiter à suivre une cure si votre médecin vous le conseille. Effectuée précocement, une cure thermale peut aider à éviter une évolution rapide de la maladie conduisant à des dommages fonctionnels irréversibles.

Station spécialisée : Amélie-les-Bains

9 mois après la cure, 3 curistes sur 4 constatent encore une amélioration de leur état de santé.